VOUS EN VOULEZ D'AVANTAGE ?

"Béchi, Bitchi, Béssi, ça vient d'où ce nom ?"

--> Prononcé [bisi], BEECI est une abréviation de l'anglais :

Bike through Europe for Environment and Citizens' Initiatives

(Vélo à travers l'Europe pour l'environnement et les initiatives citoyennes)

beeci.project@gmail.com

Et pourquoi... l'Europe ?

30 Oct 2016

Eh bien peut-être par facilité mais avant tout pour mieux connaître nos voisins et notre propre continent. Et puis, l’Europe est déjà tellement riche en diversité. En faire le tour, c’est déjà un bon début, non ?

 

Tout d’abord pour des raisons pratiques. Nous avions envisagé d’autres projets qui nous auraient envoyés aux quatre coins du monde. Mais ceci aurait impliqué visas, traversées de zones instables ou dangereuses, vaccins, plus gros budget… Bref, pour notre premier voyage (eh oui, ce n’est que le premier et nous espérons qu’il y en aura d’autres !) l’Europe nous paraissait plus accessible.

Et puis, comment pourrions-nous rêver de partir au loin sans même connaître notre propre berceau ? Qu’est-ce que c’est au fond l’Europe ?

Connaissons-nous réellement notre vieux continent ? Comment un français voit par exemple la Lituanie, la Pologne ou la Serbie ? Que connaissons-nous réellement de ces pays ? Sont-ils si différents de nous ?

A peine quelques centaines de kilomètres nous séparent de nos voisins européens. Combien de touristes Français connaissent la baie de Pärnu alors que des centaines se pressent chaque année dans la baie d’Hanoï ? Je ne suis pas sûr que 1% d’entre eux puissent même la placer correctement sur une carte…

Pour être honnête, nous faisions partie de ces français (même si nous ne nous sommes jamais rendus au Viêtnam).

 

Quelques uns des joyaux de l'Europe

 

Alors nous avons voulu donner un sens à l’expression « l’Europe des peuples ». Sur nos vélos, loin des discussions du parlement Européen ou des négociations secrètes du TAFTA et du CETA, nous sommes partis à la rencontre des peuples d’Europe, du peuple d’Europe, de l’humanité, de nos voisins et amis.

Enfin, nous pensions qu’une diversité suffisante existait dans les habitudes, les cultures et les contraintes locales des différentes régions d’Europe et offrirait donc un large panel de solutions durables pour le quotidien. Se limiter à l’Europe permettait également de s’assurer que les solutions que nous pouvions découvrir seraient applicables sans restriction ou presque au moins en France dans la mesure où il existe, malgré les différences citées précédemment, de larges similitudes climatiques, culturelles et naturelles sur l’ensemble des territoires européens.

Fassebookez !
Cuicuitez !
Please reload

Instagram
Plus d'articles...

#3-Y’a quoi dans nos sacoches ? L'atelier

La grande distribution, pourquoi l'éviter ?

Les contenants... l'article qui va vous emballer !

#2-Y'a quoi dans nos sacoches ? L'épicerie

1/1
Please reload