VOUS EN VOULEZ D'AVANTAGE ?

"Béchi, Bitchi, Béssi, ça vient d'où ce nom ?"

--> Prononcé [bisi], BEECI est une abréviation de l'anglais :

Bike through Europe for Environment and Citizens' Initiatives

(Vélo à travers l'Europe pour l'environnement et les initiatives citoyennes)

beeci.project@gmail.com

Les cartes à lire pour des jeux qui apprennent

4 Mar 2016

 

 

Les Percher, les Percher, encore les Percher…

 

 

 

 

Notre quatrième nuit de voyage, nous l’avons passé au sein de cette jolie petite famille Percher. Nous avions réglé notre réveil très tôt en espérant être levé avant tout le monde et assister au bal du petit déjeuner et des yeux ensommeillés. Manque de pot, on était vraiment motivés mais quand on a fini par ouvrir un œil, tout le monde était déjà levé. La table du petit dej se remplissait peu à peu au milieu des va-et-vient des enfants et des parents.

Très vite, Titouan, 6 ans fini son premier repas du matin et part vaquer à ses occupations. Playstation ? Gameboy ? Tablette ? Action Man ? Et bien non. Une bonne vieille Bédé. Avant même le CP, le petit gars commence à lire et préfère un bon bouquin à n’importe qu’elle occupation.

Le secret ? Trouver du plaisir à lire, à apprendre, à apprendre à lire.

 

 

Trouver du plaisir à l’apprentissage, ce n’est pas toujours facile. Il existe diverses méthodes d’apprentissage où le plaisir d’apprendre et la curiosité naturelle des enfants sont encouragés et développés pour un meilleur accomplissement de personnel. On parle très souvent de la méthode Montessori mais il en existe de nombreuses.

Ici, Titouan nous montre comment il utilise ses cartes pour apprendre à lire. Pas besoin de le forcer pour une petite partie de carte !

 

 

 

Il y a des milliers de façon de fabriquer son jeu de cartes maison pour apprendre à lire.

Dessiner, écrire, découper des images dans des journaux, coller… Une activité pratique qui permettra à votre enfant de s’approprier l’objet avant d’en extraire l’essence et la connaissance.

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

 

Nous n’avons pas d’enfants et nous serions bien incapable de donner la moindre leçon d’éducation à n’importe quel parent.

Malgré tout, nous pouvons témoigner de ce que nous avons pu constater dans plusieurs familles.

 

L’éducation, ce n’est pas seulement apprendre à lire. C’est trouver le moyen de donner à son enfant son indépendance et l’envie de vivre en société, avec les autres, pour les autres et grâce aux autres.

 

Les enfants les plus avancés que nous ayons rencontrés dans ce lourd programme d’apprentissage de la vie, ce sont bien évidemment les plus débrouillards. Ceux qui peuvent se projeter dans ce qu’ils accomplissent.

 

L’exemple des cartes est parfait pour illustrer ce principe. Votre enfant fabrique un jeu de carte puis s’en sert pour acquérir des connaissances et savoir-faire. Il peut toucher du doigt l’abstraction qui se cache derrière un objet tangible.

D’autre part, il est nécessaire de donner de l’importance à son enfant. Dans l’article dressant le portrait des Percher, nous parlions de la possibilité laissée aux enfants de participer à la vie de la maison. De la même manière, il peut être intéressant, dans la limite de leurs possibilités et de leur sécurité, de réaliser des tâches plus complexes avec des outils d’adultes et dans une réelle utilité pour la vie familiale. Bricoler, réparer, jardiner… Toujours sous surveillance bien sûr mais attention à ne pas les cantonner à des tâches ultra-sécurisées mais fastidieuses. Le but est de donner de la fierté à votre enfant de participer aux tâches nécessaires à la communauté à travers son propre accomplissement. Voir la tâche avancer concrètement, acquérir des savoir-faire utiles tout au long de la vie et assimiler l’abstraction de sa propre utilité envers la communauté.

 

Enfin, toute activité exercée en commun au sein de la famille tisse des liens indéfectibles. Pensez systématiquement à ça lorsque vous faites le ménage ou la vaisselle avec vos enfants. Les corvées se feront plus vite, avec plus de sourire et des discussions détendues.

 

Il existe de nombreux blog de familles mettant en pratique ce genre de méthodes (Montessori ou autres). N’hésitez pas à trifouiller votre moteur de recherche préféré pour avoir un panel des pratiques possibles !

Fassebookez !
Cuicuitez !
Please reload

Instagram
Plus d'articles...

#3-Y’a quoi dans nos sacoches ? L'atelier

La grande distribution, pourquoi l'éviter ?

Les contenants... l'article qui va vous emballer !

#2-Y'a quoi dans nos sacoches ? L'épicerie

1/1
Please reload